Au Brésil, ils sont prêt.
On ne regardait pas...