Les gens rient de différentes façons.
Le kaméhaméha du ghetto.